19-20 SEPT. JOURNÉES DU PATRIMOINE

À la découverte d’une Fondation du XIIIème siècle

« Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! »
C’est à travers ce titre en mode « dissert’ du Bac de philo », que les Journées Européennes du Patrimoine nous invitent en cette très particulière année 2020, à illustrer – d’une manière conviviale et souvent ludique – tout le potentiel que recèle le patrimoine en tant qu’outil d’apprentissage et source d’inspiration pour l’avenir.
Un sujet rêvé s’il en est, pour le 7ter & 9 rue Mignet à Aix-en-Provence, qui entame cette année un lifting bien mérité et (re)passe 7 siècles après sa création, et digne de son héritage, au statut de Fondation de Provence, dédiée désormais au Monde Hispanophone.
Construit par le petit-fils du Roi de France et de la Reine d’Espagne, notre haut lieu patrimonial, ex-Fondation Royale, n’en est donc pas à un clin d’œil près !!
Rare témoin d’exception des bâtiments monastiques, de la traditionnelle fonction d’enseignement de l’ordre de St Dominique, et de la vie religieuse du 13ème siècle dans la Cité capitale provençale, le Couvent a toujours partagé et fait écho au fil des siècles, à son temps et à son environnement local et bien au-delà.
Édifié par Charles II d’Anjou, Roi de Naples et de Jérusalem, Comte d’Anjou et du Maine, Comte de Provence et de Forcalquier, pour y loger en sécurité et plus confortablement les Dominicaines dites « Dames de Saint Barthélémy » et aussi « de ND de Nazareth », le Couvent fut subdivisé à la Révolution, du fait de la nationalisation des biens de l’Église.

LE COUVENT À FLEUR DE PEAU

Il va enfin au terme d’un conséquent chantier de rénovation cette année, retrouver la majeure partie de son unité et de sa lisibilité patrimoniale, pour le bonheur des archéologues, des historiens, des pédagogues et amoureux des pierres et des mémoires, et pour tous ceux qui veulent s’inscrire dans une réalité qui n’est qu’une continuité perpétuelle entre nous tous et pour l’éternité.
Le concept culturel qui l’anime depuis 1998 est dédié à la diffusion, la représentation, et la promotion des multiples cultures hispanophones à travers toutes leurs formes d’expression, et se veut un « tiers lieu » en tant que vecteur de partage, d’apprentissage, de convivialité et de mieux-vivre ensemble à tous les niveaux.
Vous ne pourrez pas cette année en raison du chantier conduit par le Cabinet CITTA-STRADA et supervisé par l’Architecte des Bâtiments de France et la DRAC, profiter de votre visite pour déguster nos spécialités, mais vous pourrez vous rafraîchir, sous les arcades du cloître, dans la Academia (l’ancien cœur de la Chapelle) ou à l’ombre du patio, là où la statue de Charles II fut édifiée pour veiller sur sa dépouille. Vous aurez la chance de voir « la Casa » desnuda comme vous ne la verrez jamais, le couvent à fleur de peau comme au temps des dominicaines !!
Vous pourrez aussi simplement déambuler tout en consultant les différentes informations mises à votre disposition, tels que les écrits et recherches de Madame Catherine RICHARTE, de Monsieur Richard BUADES et bien sûr le Rapport Final d’opération, Parcelle AC 80, libellé par Mme Sandrine Claude, pour la Direction Archéologie et Muséum de la Ville d’Aix-en-Provence, qui au cours de leurs travaux, reconstituent peu à peu l’histoire de cet espace hors du temps.

Journées du Patrimoine 2020 – horaires :

samedi 19 septembre – 09h00 à 19h00

dimanche 20 septembre – 09h00 à 19h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

PORT DE MASQUE OBLIGATOIRE